Table of Contents Table of Contents
Previous Page  7 / 20 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 7 / 20 Next Page
Page Background

LES PLUS GRANDS EMPLOYEURS DE LA RÉGION

Directrice des ressources humaines de F. Ménard, Nathalie Vallerand dirige le

département en chargede l’embauchedes nouveaux employés de l’entreprise,

dans toutes ses ramifications.

PHOTO JANICKMAROIS

DE FIL ENAIGUILLE

Beaucoup d’employés ont fait car-

rière au sein de l’entreprise. Une

soirée reconnaissance pour les

employés a lieu chaque année pour

souligner ceux qui atteignent un

jalon important dans leur carrière. Il

n’est pas rare, au sein de F. Ménard,

de trouver des employés qui cumu-

lent plusieurs années d’ancienneté.

Le doyen amême franchi le cap des

50 ans, il y a deux ans.

« À la base, c’était une petite

entreprise familiale, rappelle la

directrice des ressources humai-

nes. Depuis une dizaine d’années,

on a pratiquement doublé la taille

du personnel. La plupart des gens

ont grandi avec l’entreprise. »

Les postes à combler sont

toujours affichés à l’interne pour

permettre aux employés de sou-

mettre leur candidature. Par

ailleurs, la forte croissance de

l’entreprise, où il n’y a tout sim-

plement pas de mise à pied, fait

en sorte qu’il est possible de gravir

les échelons rapidement. « En ce

moment, ça prend environ deux

ans pour atteindre le sommet

de l’échelle salariale », détaille

M

me

Vallerand.

Les besoins seront encore grands,

puisque F. Ménard ne ralentit pas

la cadence. Plus tôt cette année,

on a investi 8,5 millions de dollars

dans une maternité ultra techno-

logique à Saint-Dominique et qui

pourra accueillir 2860 truies.

En septembre dernier, le géant

du porc a aussi acquis l’usine de

Viandes Paquette, située à Hen-

ryville, pour y produire dès les

prochaines semaines une gam-

me de produits prêts-à-manger

et prêts-à-cuire. Cela permettra

l’embauche de 60 nouveaux tra-

vailleurs d’ici les trois prochaines

années. À terme, 140 personnes

seront appelées à œuvrer à cette

usine.

C’est sans compter les investisse-

ments continus dans la recherche

et le développement, qui permet-

tront de poursuivre la croissance

de l’entreprise. « On n’arrive pas à

fournir, on doit faire affaire avec

des employés d’agences de place-

ment, explique M

me

Vallerand. On

recrute encore ! »

F. Ménard compte trois boucheries.

PHOTOS ARCHIVES LA VOIX DE L’EST

F. Ménard fonctionne toujours selon unmodèle de production intégrée, c’est-à-dire qu’elle contrôle toute la chaîne de

production du porc, de la naissance à l’assiette.

C

JEUDI NOVEMBRE

laVoixdel’Est

FIER PARTENAIRE DE LA RÉGION

1015, chemin de la Carrière, Bedford

450 248-3307 |

www.graymont.com

N

ous croyons que

tout travail se

doit d’être signi-

ficatif et stimu-

lant. ChezGraymont,vouspouvezfairela

différence! Nous offrons de nom-

breuses possibilités à tous ceux et

celles qui travaillent fort, qui contri-

buent constamment aux efforts de

l’équipe, qui affichent un comporte-

ment sécuritaire et respectueux et qui

désirent améliorer leurs compétences

et acquérir de l’expérience.

Postes à combler :

• SPÉCIALISTE EN FIABILITÉ

• MÉCANICIEN D’ENGINS DE CHANTIER

Faites parvenir votre CV à

bedford@graymont.com