Le Plus - page 6

CHRONIQUE
Franc e so françai
COLLABORATION SPÉCIALE
France Arbour
... puis comprendre et retenir.
Souvent, on confond ces verbes. Oui, on entend à cœur de
journée des propos et sons de toutes sortes. Informations aux
bulletins de nouvelles faites des activités politiques, sociales,
sportives, etc. Mais écoutons-nous vraiment? Je ne suis pas sûre.
C’est plutôt un ronronnement, une continuation, une répétition
ou une variante de la veille et l’intérêt n’étant pas au rendez-
vous, l’écoute d’une oreille attentive n’y est pas non plus.
ENTENDRE, est un verbe de la fin du XI
e
siècle qui consiste à
percevoir par l’ouïe (bien oumal), à porter attention et, finalement, à
saisir par l’intelligence. Mais, car il y a toujours unmais, il faut un effort
soutenu et de la part de celui qui veut être entendu et de la part de celui
qui entend. Le parleur doit avoir l’articulation et l’intérêt de ce qu’il
dit. L’oreille entendant toute la sainte journée les bruits des autos qui
passent, le chant des oiseaux, la musique à la radio ou à un concert,
les propos du voisin, d’un ami, le café qui bout, les cris des enfants
dans la rue, je vous laisse continuer la liste des sons de votre vie...
Oui, on entendmême dans les salles d’attente des
récits d’opérations ou de maladies, mais... on se retire en
soi-même, et alors on devient unmal-entendant.
Il faut passer à l’écoute.
ÉCOUTER, verbe du XI
e
siècle, qui signifie s’appliquer à entendre,
diriger son attention, porter ou tendre l’oreille, être présent à
l’information, y mettre de la curiosité, ce qui amène, peut-être si l’on veut
bien, à COMPRENDRE. Un verbe établi dans le vocabulaire au XII
e
siècle.
Voyons ensemble le sens de ce dernier.
Pour la compréhension il faut saisir l’ensemble de la proposition
entendue. Ensuite, être capable de se former une idée claire de sa
pensée, puis réfléchir, assimiler, interpréter, décoder le message perçu
par l’oreille et la pensée et, finalement, avoir la volonté de RETENIR.
Tout ce processus peut se faire rapidement ou pas du tout. Retenir
oblige de la mémoire afin d’utiliser, dans un futur rapproché ou
éloigné, les données entendues et comprises. Aujourd’hui, confiant
notre mémoire aux téléphones intelligents, aux tablettes tactiles
ou ordinateurs sophistiqués, il est difficile à notre muscle qui
s’étiole (oui, je parle de la mémoire), d’emmagasiner ce que nous
avons entendu, écouté, compris, mais à retenir. Alors, comment
ces outils de notre siècle pourront-ils vous redonner ou vous
suggérer quelques jours plus tard, ce que vous leur avez confié?
Comment retrouver ce qu’on n’a pas retenu? C’était
quoi déjà? Qui disait ça, hein? C’est quoi son nomdéjà? J’ai
entendu ça où? Ai-je mis ça dans mon téléphone?
Le secret pour retenir est d’être présent: être à l’affût de la vie qui
passe, aux gens rencontrés, aux conversation agréables ou ennuyeuses,
aux bulletins de nouvelles, aux textes des chansons, aux lectures.
Oui, toujours se remettre au point de départ et se laisser
entraîner dans le flot des mots, des expressions, des détails,
ça c’est vivre avec soi et avec les autres. C’est aussi participer à
l’entendement, à l’écoute, à la compréhension, au renouveau
de la mémoire. C’est la chaîne humaine de la conversation.
J’ai quelquefois la sensation de seriner (répéter continuellement les
mêmes choses) pour faire enregistrer une
correction, mais j’y prends, chaque fois,
un plaisir fou. Écrire est aussi une forme
pour être entendu, compris, retenu!
Les sons sont dans l’espace.
Entendez-les, écoutez-les, comprenez-
les, retenez-les. Moi, j’ai une valise de
mots confus pour dans 15 jours.
Soyez au rendez-vous!
À bon entendeur, salut!
Entendre et écouter
Un tricothon pour la Maison Au Diapason
SUTTON—Reconnaissantes pour les bons soins reçus alors qu’un proche a eu besoin des services
de la Maison en soins palliatifs Au Diapason, un soutien qu’elles ont jugé professionnel, humain et
aidant, un groupe de femmes passionnées par le tricot a décidé d’organiser un tricothon. Leur but
est de permettre aux services de l’organisme de continuer d’être offerts gratuitement. La mission
de la Maison Au Diapason est d’offrir des services et des soins palliatifs aux personnes en phase
terminale de leur vie, dans un environnement physique et psychologique adapté à cette étape de vie.
Offrir aux proches du malade le soutien professionnel, psychologique et technique nécessaire tout
au long du processus de la maladie et du deuil. Les soins et services de la Maison sont offerts à toute
personne demeurant sur les territoires du CSSS La Pommeraie ou de la Haute-Yamaska, ou ayant un
proche signi catif qui y habite. Les tricoteuses espèrent amasser 10 000 $. Une journée Au Diapason
pour un patient coûte 350 $. Le Tricothon aura donc lieu le samedi 11 octobre, de 9 h
à 21 h, dans le parc et le stationnement autour du Centre John Sleeth à Sutton et
au Centre de la Ville de Sutton. L’événement aura lieu beau temps, mauvais
temps. L’objectif est de trouver une centaine de tricoteurs et tricoteuses qui
se chargeront de ramasser 100 $ chacune. Chaque tricoteuse aura la tâche
de tricoter un carré dont le patron lui sera fourni. Les carrés seront assemblés
au cours de la journée pour faire deux couvertures. Pendant la journée
il y aura vente de billets, 1 pour 2 $ et 3 pour 5 $ et à la n de la journée
il y aura le tirage de la couverture. Pour information supplémentaire :
ou le 450-538-8040.
P6
LA VOIX DE L’EST PLUS
- MERCREDI 8 OCTOBRE 2014
2015-D
UNIQUE AU
450 777-1152
VOS COORDONNÉES
SONT-ELLES EXACTES ?
plusde
21
e
ÉDITION
2015
EN PRÉPARATION
INSCRIVEZ VOTRE
NUMÉRO DE
CELLULAIRE
GRATUITEMENT
Heures d’ouverture:
Lundi au samedi : de 8 h 30 à 17 h • Dimanche : de 12 h à 17 h
Nous serons ouverts le lundi 13 octobre
Pour votre cadeau visitez le
matelas.ca
Tous nos
maTelas sonT
fabriqués
à Granby.
800 Bernard, Granby 450 378-7941
La plus grande usine de matelas au Québec ouverte au public
Directement à l’usine sans intermédiaire
N’achetez pas ailleurs sans nous avoir visités,
nos prix sont IMBATTABLES!
DÈS CE MERCREDI ET POUR 8 JOURS SEULEMENT
MÉGA PROMOTION
sur notre modèle le plus populaire
Modèle Boulogne
Pilow top, semi-ferme
S
P
É
C
I
A
L
A
C
T
I
O
N
D
E
G
R
Â
C
E
Matelas simple :
rég. 319 $
199
$
Matelas double :
Matelas Queen :
rég. 399 $
rég. 479 $
249
$
299
$
3599875
3597782
1,2,3,4,5 7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,...28
Powered by FlippingBook