Le Plus - page 6

Manon Gauvin est la mère d’An-
thony, 23 ans, sévèrement atteint de
paralysie cérébrale. Catia Di Carlo,
elle, est la maman de Valério, 24 ans,
lourdement affecté par une maladie
génétique rare. « C’est beaucoup
de sacrifices », ne cache pas M
me
Gauvin, qui dit vouloir profiter de
l’énergie de ses 40 ans pour chan-
ger le sort de son fils et des jeunes
adultes dans sa situation.
«Catia et moi ne voulons pas que
nos fils finissent dans un établisse-
ment pour personnes âgées», expli-
que-t-elle, avec émotions.
Parce que c’est tout ce qui s’of-
fre à eux. Mais qui dit clientèle po-
lyhandicapée dit fauteuil roulant,
gavage, absence d’autonomie et
équipement spécialisé.
«Après 18 ans, il y a un trou de
services, mais le gouvernement n’a
pas de sous pour construire, pour-
suit M
me
Gauvin. On a donc décidé
de construire un milieu de vie pour
eux, à Granby. »
«Les jeunes adultes polyhandica-
pés sont énormément susceptibles
d’être négligés, ajoute-t-elle. Dans
ces établissements (CHSLD ou ré-
sidences pour personnes âgées), ils
(les employés) vont toujours vers les
cas plus urgents, ce qui fait que des
cas comme nos fils sont toujours
plus à risque d’être oubliés. »
D’où la volonté des deux mères
de construire une maison offrant
huit places d’hébergement per-
manent pour des cas lourds que
les parents ne sont plus capables
de garder à la maison, et deux lits
pour permettre du répit. « S’il y a
une chose dont on a souffert Catia et
moi, c’est bien ça, du répit», raconte
M
me
Gauvin.
Spectacle chants et humour
Multipliant les efforts pour
amasser l’argent nécessaire à la
construction d’une telle maison,
Manon Gauvin a osé tendre une per-
che à Martin Petit. Une demande à
laquelle l’humoriste derrière
Les
pêcheurs
a répondu par l’affirmative.
«Oui, ça prend du guts, dit-elle. Je
suis tout simplement motivée par
l’amour que j’ai pour Anthony. »
Le 23 octobre, Martin Petit sera
donc de la brochette d’artistes à
se produire sur la scène du Palace.
Animé par l’imitateur Michael
Rancourt, le spectacle présentera
Émilie Janvier, une chanteuse de
Granby, l’humoriste Dominick
Léonard et trois participants de
l’émission
La Voix
, Élie Dupuis,
Geoffroy Sauvé et Marie-Ève
Fournier.
« Le numéro d’ouverture sera
à jeter par terre ! , insiste Manon
Gauvin. Les gens présents vont pas-
ser par toute la gamme des émo-
tions. Nous allons les faire rire et
pleurer. Chose certaine, nous allons
les divertir ! »
Le Premier spectacle de la
Fondation Un souffle et des ailes a
lieu le jeudi 23 octobre , à 20h, au
Palace de Granby. Les billets (50 $),
sont en vente à la billetterie du Palace
au 450-375-2262.
Fondation Un souffle et des ailes
Martin Petit s’amène au Palace
M
anon Gauvin et Catia Di Carlo partagent le même rêve : bâtir une
ressource d’hébergement pour jeunes adultes polyhandicapés
que les parents n’ont plus la capacité de garder à la maison. Pour
le voir se concrétiser, les deux femmes derrière la Fondation Un souffle
et des ailes, multiplient les activités de financement. Le jeudi 23 octobre,
elles organisent le Premier spectacle de la Fondation. Au programme,
des participants de
La Voix
et l’humoriste Martin Petit.
Isabelle Gaboriault
photo
A
lain
D
ion
Manon Gauvin, son fils Anthony, et Catia Di Carlo, son fils Valério, entourent ici l’imitateur Michael Rancourt.
photo
tirée
d
internet
L’humoriste Martin Petit est l’un des
artistes invités à se produire sur scène
lors du Premier spectacle de la Fondation
du souffle et des ailes.
P6
LA VOIX DE L’EST PLUS
- Mercredi 15 Octobre 2014
Concours
À gagner
Angel Forrest
en collaboration avec
Coupon de participation dans votre quotidien
La Voix de l’Est
Les conseils donnés dans le texte de même que
les tests naturopathiques proposés ne remplacent
pas la nécessité d’une consultation et des tests
médicaux en première intention. Le suivi naturopathique
de deuxième intention devient nécessaire si vous
consommez déjà des médicaments, si vous avez
une maladie autre que celle dont il est question dans
le texte ci-haut ou si vous êtes enfant ou enceinte.
11 Évangéline (angle Cabana), Granby
Publireportage
Gestion du poids :
le point de vue
naturopathique
Troisième partie
Par Mario Chaput, ND. A.
Le surplus de poids est un
problème sérieux qui va bien
au-delà de l’aspect esthétique
de la chose. L’augmentation des
risques de diabète, d’hyperten-
sion, d’apnée du sommeil et des
maladies inflammatoires qui y
sont associés motivent les raisons
de s’en occuper de façon person-
nalisée.
Pour certaines personnes, le
métabolisme (vitesse à laquelle
le corps brûle les calories) chute.
C’est donc dire qu’à un nombre
égal de calories, ces gens engrais-
seront plus que les personnes
normales. Le métabolisme est
étroitement lié à l’équilibre
de notre système glandulaire,
plus spécifiquement à celui de
notre thyroïde et de nos glandes
surrénales. Il arrive donc assez
souvent de faire appel à des
recommandations qui ciblent
cette réalité lors du suivi natu-
ropathique. La teinture-mère
de Jugluns regia et l’extrait
de surrénales Tads travaillent
à ces niveaux. Les posologies
moyennes sont de 5 ml par jour
pour le Jugluns regia
TM
Phyto-
Santé et de 2 comprimés par
jour pour le Tads.
Parlez-en à votre naturopathe.
Je vous invite à une conférence
gratuite sur le sujet à Granby,
chez Avril, au 11 Évangéline,
le 12 novembre prochain, à 19 h.
Pour réservation :
450 994-4794
Cernez vos besoins par
le bilan naturopathique
avec Mario Chaput, n.d. a.
Coût : 80
$
,
taxes incluses
450 994-4794
• Reçus émis pour
les assurances
• Analyse
toxémique
personnalisée
(sang, urine,
iris...)
3568789
3602674
1,2,3,4,5 7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,...24
Powered by FlippingBook