Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  25 / 40 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 25 / 40 Next Page
Page Background

CAHIER BROMONT

enrichissante

CarolineRouthier, avec comme arrière-planHoulgate, une ville voisine deCabourg.

—photofournie

par Caroline routhier

MathieuJulien-dupuis aparticipéauprogrammed’échangeavec la villedeCabourg.

—photoalaindion

quand même bien faite et le temps a pas-

sé très vite. J’ai commencé à m’ennuyer

une semaine avant de revenir », raconte

Mathieu Julien-Dupuis, 19 ans, désormais

étudiant en génie mécanique à l’École

Polytechnique.

« J’adore voyager et je trouvais ça

cool

de pouvoir travailler là-bas. Mais j’ai aus-

si apprécié profiter de journées de congé

pour visiter les attraits touristiques de la

France », ajoute Caroline Routhier, 18 ans,

et étudiante en Arts et Lettres au Cégep de

Sherbrooke.

Les deux étudiants ont pu se rendre sur

les fameuses plages du débarquement

de la Seconde Guerre mondiale et au

Mont-Saint-Michel.

À Cabourg, Mathieu a travaillé comme

animateur de camp de jour. Il résidait avec

les autres animateurs du camp. Caroline,

quant à elle, a officié comme plagiste. Elle

s’occupait, entre autres de placer des para-

sols sur la plage. Elle habitait dans un deux

et demi dans un centre communautaire.

Les deux jeunes adultes se sont adap-

tés facilement à la culture française et ont

reçu un très bon accueil. Mathieu espère

même aller retrouver les gens avec qui il

s’est lié d’amitié.

AdAptAtion fAcile pour les

frAnçAis

De son côté, la Ville de Bromont fait en sorte

de bien intégrer nos deux cousins français qui

participent à l’échange. L’un se verra accorder

des tâches à l’hôtel de ville et l’autre deviendra

animateur au camp de jour bromontois. «Les

Français vont être logés auCentre national de

cyclisme. Ils vont y rencontrer d’autres jeu-

nes et ça va être plus facile pour eux, affirme

ValérieMarin. Aussi, ici tout est proche, donc

c’est difficile pour eux de se perdre. »

Valérie Marin avoue garder de bons liens

avec les Français ayant passé par la ville de

Bromont.

pArtenAriAt Avecd’Autres villes

Pour l’instant, des échanges ne se font

qu’avec la ville de Cabourg, mais les choses

pourraient changer. « Avec Cabourg, notre

programme va bien, c’est bien rodé. Mais

nous sommes en train d’analyser la faisabi-

lité pour élargir le réseau », avance Valérie

Marin.

Des liens sont en train de se tisser avec

Alassio, en Italie et Toulouse, en France. La

ville de Miesbach, en Allemagne, pourrait

éventuellement devenir une option, mais

rien n’est encore confirmé.

C13

jeudi 22 oCtobre 2015

laVoixdel’Est

Forfait réunion journalière

• Une salle de réunion

• Écran et connexion Wi-Fi

• 2 pauses santé avec nourriture

• Le repas du midi en buffet chaud ou froid

• Les frais de service

60

$

par personne taxes en sus.

Tarif d’hébergement

de groupe en sus.

Tél. :

450 534-0044

1 866 355-0044

lestmartinbromont.com

R

m rcredi 28 ctobre 2015

3829566