Table of Contents Table of Contents
Previous Page  11 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 32 Next Page
Page Background

Le Plus

MERCREDI DÉCEMBRE

CAHIER PUBLIREPORTAGE

GARAGE G. & G. GAGNÉ

• Mise au point

• Freins

• Direction

• silencieux

• suspension

•traction avant

• aligneMent

• pneus

• injection

électronique

735 Principale, Roxton Pond • 450 372-5529

Joyeux

temps

des Fêtes !

Pas de stress, il y a

R

À quelques jours de Noël, toute l’équipe de

La Voix de l’Est

est très ère

de vous présenter cette édition spéciale qui célèbre les di érentes

cultures à travers le monde. Au l des pages, vous y ferez la découverte de

personnalités de la région venues d’ailleurs et qui nous font part de leurs

plus beaux souvenirs ainsi que des traditions de leur pays d’origine.

Fête d’amour et de partage

Parfois surprenantes, toujours captivantes, ces traditions nous ramènent

cependant toutes à l’essentiel car, au bout du compte, quel que soit le pays

où il est célébré, Noël est essentiellement fête de partage et d’amour.

Je vous invite donc à lire ces témoignages teintés de nostalgie, d’humour

et d’une grande humanité. J’espère que vous aurez autant de plaisir à les

parcourir que j’ai eu à relater les propos des plus inspirants de ces gens d’ici

venus d’ailleurs.

Je vous souhaite, à tous et toutes, un très joyeux Noël et, surtout, une

excellente année 2017 qui, je l’espère, sera le re et de ces témoignages en

harmonie avec la Paix dans le monde.

Louise Boissonneault

,

rédactrice publicitaire

Noël en Inde

avec Vinod Dargan

Ces Noëls d’ailleurs racontés par des gens d’ici!

Le propriétaire du restaurant Scores de Granby,

M. Vinod Dargan, garde d’excellents souvenirs

de ses jeunes années passées dans la propriété

familiale située juste à côté d’une église à

Lonavla, une ville à proximité de Mumbai en

Inde. C’est avant tout le multiculturalisme et

l’harmonie qui règne entre les religions qu’il

retient des coutumes festives de ce pays.

En e et, l’homme d’a aires, arrivé au

Canada à l’âge de 17 ans, soutient que,

en Inde, peu importe l’appartenance

religieuse des gens, tous les

événements représentatifs des

diverses religions sont célébrés

par toute la population. «Pour

95% des gens, les rites religieux se vivent harmonieusement.

Et que l’on soit musulman, chrétien ou hindouiste, on fête

ensemble Noël, Diwali (grande fête de la lumière célébrée par

les hindouistes) ou leRamadan (fêtemusulmane) en partageant

des desserts et des friandises en famille, avec les amis et les

voisins», explique M. Dargan. Celui-ci souligne également

que la célébration de Noël revêt un aspect beaucoup moins

commercial qu’en Amérique du Nord.

Bar

et

gulab jamu

: pour les dents sucrées

Le dessert le plus populaire au temps des Fêtes est, sans

contredit, le

bar

, une con serie sucrée à base de lait concentré,

souvent parfumée à la cardamome. Le

gulab jamu

, ce dessert

fait de boulettes de pâte cuite dans l’huile, servies dans un sirop

épais, fait aussi les délices des petits et grands. «Lorsque j’étais

enfant, j’ai souvenir d’avoir partagé ces desserts avecmes amis en

regardant les feux d’arti ce traditionnels», se rappelle M. Dargan.

Côté décoration, les ornements sont la plupart du temps

fabriqués à la main. «À chacune des fêtes religieuses, les gens

confectionnent des lampions avec de la terre et ils les placent

dans les portes et fenêtres des maisons. Aussi, à la place des

couronnes, ils décorent une corde avec des feuilles de mangue.

Il arrive aussi qu’on fabrique des structures en trois dimensions

qu’on illumine de l’intérieur. Pour Noël, ce sont des croix et pour

Diwali, des étoiles», déclare ce père de quatre enfants, dont

deux ont été adoptés dans un orphelinat indien. Il retourne

d’ailleurs deux fois par an dans sa ville natale, où ses deux sœurs

habitent toujours. «J’y retourne pour les visiter bien sûr, mais

aussi pour superviser les camps de chirurgie que j’organise

conjointement avec un collègue. C’est une activité qui permet à

des gens malades et démunis de subir gratuitement l’opération

chirurgicale dont ils ont besoin», conclut cet homme qui possède

une grande générosité de cœur.

Une célébration religieuse

à saveur multiculturelle!

Vinod Dargan

Ville natale:

Lonavla

Pays d’origine:

Inde

Arrivée au Canada:

en 1975

Religion:

hindouisme

5126947