Table of Contents Table of Contents
Previous Page  13 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 13 / 32 Next Page
Page Background

Découvertes gastronomiques

Cette fête, si appréciée des enfants, était aussi un prélude

à Noël. Dès le 6 décembre, on commençait à dresser l’arbre

de Noël. «Il arrivait qu’on reçoive d’autres présents le 25

décembre, mais c’était surtout au tour des adultes de célébrer.

Nous, les enfants, nous suspendions nos bas de Noël

le 24 au soir et y retrouvions, le matin de Noël, de

petits cadeaux accompagnés de gues, de dattes,

d’amandes. Mais ce dont je me rappelle le plus, ce

sont les festins que mes parents préparaient

au réveillon. On se délectait, pendant quatre

ou cinq heures de suite, d’huîtres, de foie

gras, de fruits de mer, de viandes de gibiers

et, pour dessert, d’une bûche glacée, de

pralines et de marrons glacés. Et, avant

la réception, mes parents nous donnaient

pour tâche de décorer les tables. C’était

somptueux», conclut cet amoureux de la

bonne table, qui prend aujourd’hui plaisir

à partager avec les gens de la région sa

passion pour les traditions culinaires

de son pays d’origine à l’intérieur de

ses restaurants.

Philippe Payen

Ville natale:

Pommeroeul

près de Mons

Pays d’origine:

Belgique

Arrivée à Montréal:

en 1994

Arrivée à Granby:

en 2006

Samedi 24 décembre

9h à 15h

Lundi 26 et mardi 27 décembre

FERMÉ

Mercredi 28, jeudi 29

et vendredi 30 décembre

Horaire régulier

Samedi 31 décembre

9h à 15h

Lundi 2 et mardi 3 janvier 2017

FERMÉ

Mercredi 4, jeudi 5

et vendredi 6 janvier 2017

Horaire régulier

La Saint-Nicolas et Noël :

de raisons de célébrer en Belgique !

Le Plus

MERCREDI DÉCEMBRE

CAHIER PUBLIREPORTAGE

R

5130592