Table of Contents Table of Contents
Previous Page  18 / 32 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 18 / 32 Next Page
Page Background

Noël auLiban

CAHIER PUBLIREPORTAGE

MERCREDI DÉCEMBRE

Le Plus

R

R.B.Q.: 5704-7334-01

Que la prochaine année

vous apporte

amour, joie et santé.

Tout l’équipe

d’Enviro Transpex

vous souhaite de

joyeuses Fêtes.

Les Entreprises

GRANBY-SILO INC.

240, route 235, Ange-Gardien

450 293-1443 • Téléc.: 450 293-1430

En cette période de l'année,

nous sortons nos plus beaux cadeaux.

Et chaque décoration a son histoire

ou rappelle à la mémoire

les Noëls passés.

Aux nouveaux souvenirs

que va laisser cette année !

Nos meilleurs voeux

de bonheur à toute votre famille!

Horaire des Fêtes

Nous serons fermés du

22 décembre 17 h

au 3 janvier 8 h

Elias Kassab a parcouru une route semée d’em-

bûches pour arriver à Granby en 1989. Parti en

1977 de son village natal à 30 kilomètres de

Beyrouth, en pleine guerre civile, à la recherche

de meilleures opportunités d’études, il résidera

d’abord en Belgique pendant 10 ans pour s’éta-

blir au Québec en 1987 et à Granby, deux ans

plus tard.

Cependant, même si cet ingénieur associé et

directeur principal chez EXP a quitté son pays à

l’âge de 18 ans, il conserve néanmoins des sou-

venirs attendris de l’époque de sa jeunesse.

La grande tournée

«Les traditions libanaises ont plusieurs points

en commun avec celles du Québec. Je me rap-

pelle qu’enfant, nous nous rassemblions en

famille pour festoyer, manger de la dinde ou

du gigot d’agneau et de la bûche pour dessert.

Par la suite, Papa Noël, comme on l’appelait,

distribuait les cadeaux aux enfants et, après,

nous nous rendions toujours à la Messe de

Minuit. Et, au cours des jours suivants, débutait

la grande tournée de la parenté, des amis, des

voisins à qui on apportait pralines de choco-

lat ou bouteille de vin. Et lorsqu’on accueillait

des visiteurs, il était de mise de leur servir des

mini-shooters de spiritueux accompagnés de

dragées, de fruits séchés

et de noix. Certains

o raient également

un pouding à la can-

nelle qu’on appelait

«Moghli». Préparé

traditionnellement

lorsqu’il y a nais-

sance dans la fa-

mille, ce pouding

est servi au

temps des

Fêtes pour célébrer la naissance de Jésus»,

mentionne M. Kassab.

La crèche: un symbole bien vivant

Comme on le constate, hier comme aujourd’hui,

la religion est très présente dans les célébra-

tions. À titre d’exemple, la crèche fait partie des

symboles religieux qu’on se doit de retrouver

dans chaque maison, sous le sapin. Son format

peut varier, mais il n’est pas rare que certaines

occupent une partie du salon. Plusieurs familles

créent des petits chefs-d’œuvre et confec-

tionnent même tout un village de Noël illuminé,

à l’aide de morceaux de carton et de papier. Et,

en général, on dépose le petit Jésus dans la

crèche seulement durant la nuit de Noël.

«Près de la moitié de la population est chré-

tienne et presque un tiers est catholique,

comme moi, mais certaines communautés

religieuses célèbrent Noël le 6 janvier, comme

l’Église arménienne orthodoxe. Les deux dates,

soit le 25 décembre et le 6 janvier, font partie

des jours fériés o ciels», explique-t-il.

Pousses de blé, lentilles et lupin

Au Liban, les végétaux, tels que pousses de blé,

lentilles et lupin, jouent un rôle de première

importance dans la décoration. «Dès la Sainte-

Barbe, soit le 4 décembre, on plante les graines

dans de petits récipients. À Noël, les jeunes

pousses sont de toute beauté. On les place

alors dans tous les coins de la maison, mais

principalement autour de la crèche», poursuit

l’ingénieur qui retourne dans son pays natal à

tous les deux ans.

«Plusieurs années après la guerre, une partie

de ma famille vit encore dans les montagnes

du Liban et célèbre toujours selon les tradi-

tions, malgré l’in uence de plus en plus grande

des coutumes

étrangères, en

cette

époque

d’internet

et

de mondialisa-

tion»,

conclut

M. Kassab. Voilà

un bel exemple

de persévérance

et d’espoir qui

concorde tout à

fait avec l’esprit

de Noël.

La religion

au cœur des célébrations

Elias Kassab

Pays d’origine:

Liban

A quitté son pays à la

recherche de meilleures

opportunités d’études:

en 1977

Arrivée à Granby:

en 1989

Religion:

catholique

5130666

5130663

avec Elias Kassab