Table of Contents Table of Contents
Previous Page  24 / 40 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 24 / 40 Next Page
Page Background

mercredi 25 octobre 2017

laVoixdel’Est

R12

la voix de bromont

Jean-François Guillet

jean-francois.guillet@lavoixdelest.ca

Le secteur de la sortie 74 de

l’autoroute 10 à Bromont four-

millera d’activité au cours des

mois à venir, alors qu’un centre

d’escalade unique dans les Can-

tons-de-l’Est y sera implanté. Le

projet, qui nécessitera un inves-

tissement avoisinant le million

de dollars, doit voir le jour dès le

début de 2018, rue du Rubis dans

le quartier Natura.

Frédérique Marseille a eu le coup

de foudre pour le monde de l’es-

calade il y a près de sept ans. Dès

ses premiers contacts avec les

parois escarpées, elle a conçu

l’idée d’ouvrir un jour son propre

centre dédié au sport qui la cap-

tive. Un rêve qui n’a jamais cessé

de s’enraciner. Après avoir gravi

un à un les échelons, la jeune

entrepreneure est maintenant

prête à faire le grand saut.

« Backbone, c’est un projet

un peu fou que j’ai depuis des

années. J’ai la tête dure, alors

j’ai réussi à entraîner toute ma

famille dans ma folie. Mais je suis

convaincue que ça va fonctionner

parce que la base du projet est

tout à fait rationnelle. »

Le nouveau bâtiment d’une

superficie de 5000 pieds carrés

abritera des modules d’esca-

lade « de bloc », une formule qui

gagne en popularité à travers le

globe depuis quelques années.

Le concept est simple : il s’agit de

parois d’une hauteur d’environ

cinq mètres (16 pieds), au bas

desquelles d’épais matelas sont

disposés. Oubliez tout l’attirail

conventionnel des grimpeurs. Pas

besoin de cordes, de mousque-

tons et de harnais, ni même d’un

partenaire. L’agilité, l’élasticité et

la force du corps humain sont

principalement mises à contribu-

tion pour réaliser l’ascension. Une

façon de se dépasser en évacuant

la crainte de chutes, a fait valoir

Frédérique Marseille.

« Ce n’est pas donné à tout le

monde d’investir dans des équi-

pements spécialisés pour pra-

tiquer un sport. La beauté dans

l’escalade de bloc, c’est que ça

permet autant aux personnes

expérimentées de s’entraîner

qu’aux débutants de s’initier en

s’amusant. Et si tu tombes, ce

n’est pas grave. C’est donc une

discipline à la fois ludique et

accessible. »

Martin Racicot, un des promo-

teurs derrière le projet, n’a pas

hésité à sauter à pieds joints

dans l’aventure. « Frédérique est

tellement dynamique. Elle sait

où elle s’en va, a-t-il mention-

né. Quand elle m’a parlé de son

idée au début de l’été, j’ai trouvé

ça génial. Et ça cadre parfaite-

ment avec les autres attraits de

Bromont. »

Les travaux de ce projet, qui

a progressé à vitesse grand

V, devraient être lancés dès

novembre, a indiqué M. Racicot.

Si tout se déroule sans anicroche,

l’ouverture est prévue en février.

Notons que pour être approu-

vé, le projet doit sous peu faire

l’objet d’une demande en vertu

du règlement sur les PIIA (plans

d’implantation et d’intégration

architecturale).

Centre d’escalade Backbone Bromont

Un projet familial à

«

On veut s’éloigner

des centres plus

‘industriels‘,

aménagés dans des

usines. C’est

primordial pour nous

de garder l’essence

naturelle dumilieu.

L’endroit sera entouré

d’arbres.

»

——Frédérique Marseille

Le nouveau bâtiment d’une superficie de

5000 pieds carrés abritera des modules

d’escalade « de bloc », une formule qui

gagne en popularité à travers le globe

depuis quelques années.

5231581

5232784

Jacques Bonneau, A-G

Jocelyn Bienvenue, A-G

Kevin Migué, A-G

CADEAUX & RABAIS SURPRISES !

VERRES & MONTURES -

DÉTAILS EN MAGASIN

Optométristes

D

re

Émilie Martel

D

r

Louis Simon Lavallée

D

re

Émilie Chamberland

Opticiennes

France Forget

Arianne Côté

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

82, boul. de Bromont, bur. 101

450

534-0054

Examen de la vue

Lunetterie

Lentilles cornéennes

Cogestion des chirurgies réfractives et de la cataracte

Urgence oculaire

Clinique œil sec

12 succursales au Québec • Prescriptions de l’extérieur acceptées

. . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . .

Près du IGA

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

JEUDI 26 OCT.

EN EXCLUSIVITÉ

VISION EXPERT BROMONT

Montures enfants

femmes

hommes

UNE JOURNÉE SEULEMENT