Table of Contents Table of Contents
Previous Page  4 / 40 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 4 / 40 Next Page
Page Background

MERCREDI

OCTOBRE

Le Plus

P

ISABELLE GABORIAULT

isabelle.gaboriault@hebdoleplus.qc.ca

Xavier Gaudreau-Poulin a ans

et ce qui lui a fait vivre la plus

grande émotion à La Ronde,

c’est la file d’attente qui mène

à l’entrée du parc d’attractions.

Pourquoi? Parce que c’est là qu’il

a reçu le coup de fil lui annon-

çant qu’il incarnerait Grégoire,

l’un des jeunes frères de Félix

Leclerc, dans le film

Pieds nus

dans l’aube

.

«Ça a été une super belle jour-

née!», ne cache pas le jeune

homme aux yeux bruns verts

scintillants.

Depuis 2013, Xavier, présente-

ment en sixième année à l’école

Des Bâtisseurs de Granby, accu-

mule les auditions. À ce jour, son

CV affiche diverses pubs télés,

un premier rôle dans une cap-

sule web signée Patrick Groulx,

des rôles à la télé (

Attaques à

main armée

,

Les pays d’en Haut

,

l’Académie secrète II

,

Boomerang

,

Juste pour rire en direct

et

Les

Magnifiques

), et un premier rôle

(William) dans

Neverland

, un

court-métrage de Philippe Rioux.

C’est donc agréablement sur-

pris que le petit bonhomme a

accueilli l’annonce voulant qu’il

soit retenu pour poursuivre les

auditions de

Pieds nus dans

l’aube

, un film de Francis Leclerc,

fils du grand poète Félix. «Francis

Leclerc aime faire des castings

sauvages, explique Marie-Claude

Gaudreau-Pollender, la mère de

Xavier. Il aime trouver des jeunes

comédiens sans expérience. Des

jeunes qui ne sont pas affiliés à

une agence. Qui sont naturels.»

Que Xavier soit appelé et,

finalement, retenu a donc été

accueilli comme un beau cadeau

dans la famille.

L’expérience lui a permis de

côtoyer de grands noms du

milieu artistique québécois. On

n’a qu’à penser à Roy Dupuis,

dans le rôle du père de Félix

Leclerc, de Catherine Sénart,

Claude Legault et Robert Lepage.

Rappelons que

Pieds nus dans

l’aube

est tiré du roman du même

nom signé Félix Leclerc. Il relate

l’année des 12 ans de l’auteur-

compositeur-interprète à La

Un petit gars du coin

Le plaisir plus que la

pe r fo rman ce à tou t

prix, c’est dans cet état

d’esprit que les parents

de Xavier abordent le

grand monde du show-

business avec leur fils.

« Pou r nou s , c ’e s t du

pa r a s co l a i r e ! » , l anc e

Ma r i e - C l a u d e G a u -

dreau-Pollender, ensei-

gnante, mère de quatre

enfants.

«Le jour où il va nous

dire non, je n’ai plus le

goû t , ça va j us t e ê t re

fini», souligne-t-elle.

C ’e s t e n r e g a r d a n t

des émissions jeunesse

comme

Kaboum

et

Les

Argonautes

que Xavier

a eu envie, il y a environ

cinq ans, de tenter sa

chance comme comé-

dien. Un premier rôle

dans un court-métrage

lui a donné la piqûre. Lié

à une agence de casting

de confiance, il a ensuite

enfilé les auditions.

«Il faut que ça vienne

de lui, insiste toutefois

Marc Poulin, son père. Et

pour nous, c’est clair que

les études passeront tou-

jours en premier. Il doit

bien réussir.»

L e même s c é n a r i o

s’applique aussi au reste

de la famille Gaudreau-

Poulin. À voir évoluer

Xavier, ses sœurs, Lau-

rie, 14 ans, et Ève, 8 ans,

ont décidé elles aussi

de passer des auditions.

Lors de notre rencontre

la semaine dernière, Ève

venait tout juste de ten-

ter sa chance pour jouer

dans une publicité. Ven-

dredi, c’était au tour de

Laurie, 14 ans, de don-

ne r son nom pour un

rôle. L’ado a d’ailleurs

joué les figurantes, aux

côtés de son petit frère,

da n s

P i e d s nu s d an s

l’aube

.

« Il faut que le plaisir

soit là, poursuit le père

de famille. Si un gros

projet se présentait, on

se questionnerait. On

regardera toujours l’im-

pact que cela peut avoir

sur l’école. Mais pour

l’instant, lors des audi-

tions ou des tournages,

on savoure le moment

présent, car on sait qu’il

y a beaucoup d’appelés,

mais très peu d’élus.»

ISABELLE GABORIAULT

Une famille

de joueurs

Xavier Gaudreau-Poulin,

ans deGranby, incarne l’un

des frères de Félix Leclerc,

Grégoire, dans

Pieds nus

dans l’aube

. Le film sort en

salle le vendredi octobre.

PHOTO JULIE CATUDAL

Savez-vous que 1 personne sur 94 est atteint duTSA? *

(trouble du spectre de l’autisme)

* Référence : Fédération québécoise de l’autisme

www.coopgranby.com

LA BOUTIQUE DU CÉGEP

235, rue St-Jacques | 450-372-8895

NOUS AVONS

PLUSIEURS ARTICLES

POUR AIDER

PARENTS ET ENFANTS.

INFORMEZ-

VOUS!

DEP

EN COIFFURE

- Formation individualisée en salon-école

- Alternance travail–études

- Prochaine entrée le 21 novembre 2017

- Aide financière disponible

450 378-8544